Bandeau inférieur

Découvrir Villers/Histoire

Histoire

L’HISTOIRE DE VILLERS-BOCAGE

Villers-Bocage, dynamique ville normande aux allures coquettes  de sous-préfecture, ouvre la porte vers la Bretagne via le Mont Saint Michel.
Elle offre au regard une place aérée au coeur du bourg, de belles constructions, des écoles, une église moderne (consacrée le 29 avril 1951 et labellisée patrimoine du XX ème siècle en 2004), une maison de retraite, une rue commerçante très animée tout au long de l’année.
Tout contribue à faire de cette ville un lieu où il fait bon vivre.

Son climat semi-maritime est doux et ses 160 mètres d’altitude font la transition entre la plaine et les doux vallonnements du bocage plantés de haies vives, saupoudrés de sites verdoyants et variés…le charme et la diversité de notre région.

Sa superficie est de 576 hectares. Son sous-sol principalement schisteux, voit serpenter sur son flanc ouest, le cours de la Seulline qui sépare Villers-Bocage de Tracy-Bocage. La pointe nord-est de la commune, à hauteur des Landes de Montbrocq, marque un contact géologique primordial entre le Bassin parisien calcaire – les traces de carrières de pierre à chaux y sont encore bien visibles – et le Massif armoricain souligné sur sa limite nord avec Villy-Bocage par de superbes affleurements de schistes ardoisiers qui y furent exploités dès le Moyen Age.