Bandeau inférieur

Vie pratique/Environnement/Eau

Eau

Fuites d'eau

Certains habitants ont vu leur consommation d’eau en forte augmentation.
Notre fontainier a pu constater à plusieurs reprises que cette hausse était due à une fuite d’eau entre le compteur et la maison. Selon la loi, celle-ci est donc à la charge de l’occupant.
Nous vous recommandons de bien vérifier votre consommation et de veiller à ce que vos robinets ou chasses d’eau ne soient pas défectueux.
Pensez également à protéger le compteur d’eau au niveau du citerneau ainsi que vos arrivées d’eau extérieures en cas de gel.

RECLAMATION

En cas de réclamation, vous pouvez contacter le service abonné de la mairie de Villers-Bocage par tout moyen mis à votre disposition (téléphone, internet, mail ...)
Si la réponse ne vous satisfait pas vous pouvez adresser une réclamation écrite à  :
Mairie de Villers-Bocage
Place Maréchal Leclerc
14310 VILLERS-BOCAGE

Si vous avez écrit à l'adresse indiquée dans votre contrat d'abonnement et si dans le délai de deux mois aucune réponse ne vous est adressée ou que la réponse obtenue ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez saisir le Mésiateur de l'eau pour rechercher une solution de règlement à l'amaible à votre litige aux coordonnées ci-après :
www.mediation-eau.fr
Médiation de l'eau
BP 40 463
75366 PARIS CEDEX 08

Décrivez votre procédure de réclamation interne en y incluant : l’adresse postale et/ou mail à laquelle les abonnés doivent faire leur réclamation écrite puis préciser à la fin que si le litige n'a pas pu être réglé, suite à cette réclamation, l’abonné peut saisir la Médiation de l’eau.

Médiation de l'eau

Qu'est-ce que la Médiation de l'eau ?
La Médiation de l’eau a pour but de proposer un règlement amiable des litiges relatifs à l’exécution des services publics de l’eau et de l’assainissement pouvant survenir entre un consommateur abonné et le gestionnaire de ces services, situé en France Métropolitaine et Outre-Mer.
La médiation est un processus qui permet le maintien ou le rétablissement des rapports entre l’abonné et son service d’eau ou d’assainissement suite à la survenance d’un litige.
La Médiation de l’eau est indépendante de tous services d’eau et d’assainissement et son processus est fondé sur des principes d’impartialité, d’écoute, de respect, d’équité et de confidentialité (échanges et avis).
Le processus de médiation est soumis au respect des principes et règles exposés dans la Charte de la Médiation de l’eau (consultable sur le site internet). Le recours à la Médiation de l'eau est gratuit pour les abonnés consommateurs, l'avis rendu par le Médiateur est confidentiel.

Quel est le rôle du Médiateur de l'eau ?
Le Médiateur est indépendant des services d’eau et d’assainissement.
Le Médiateur, une fois saisi, examine votre dossier avec un œil neuf et impartial. Il recherche une solution équitable pour résoudre le litige à l’amiable. Il rend un avis proposant une solution acceptable pour chaque partie. L’avis est produit dans un délai de 3 mois maximum à compter de la notification faite aux parties. En cas de litige complexe, le délai peut être prolongé.
Tous les autres abonnés bénéficient du dispositif de la médiation de l'eau après accord du demandeur d'une part, du professionnel d'autre part sur un partage pour moitié des frais de traitement et d'instruction relatifs aux dossiers selon le barème de l'association

Qui peut saisir le Médiateur de l'eau ?
Tous les abonnés à un service d’eau ou d’assainissement peuvent saisir gratuitement le Médiateur de l’eau. Les consommateurs saisissant le Médiateur ont la possibilité de se faire représenter par un tiers de leur choix.

Comment saisir le Médiateur ?

Si votre litige n’a pas pu être résolu par les voies de recours prévues en interne, vous pouvez faire appel au Médiateur de l’eau :
- en ligne : en remplissant le formulaire de saisine en ligne sur www.mediation-eau.fr
- par courrier : en envoyant le formulaire de saisine dûment rempli, téléchargeable sur le site Internet à l'adresse suivante :
                     Médiation de l'eau
                          BP 40436 
                    75366 PARIS
CEDEX 8

L'eau

Véritable enjeu économique, politique et social au cœur du développement durable : la gestion de l’eau potable et des eaux usées engage la responsabilité de tous les citoyens et des élus.
 
La commune en prenant en compte les schémas d’assainissement des eaux usées et pluviales a dejà mis en place les outils nécessaires à son assainissement.
 
Ainsi concernant les eaux pluviales : 
- mise en place de cuves de rétention et de régulation des EU lors de la réfection du bd J offre (3 cuves)
- système de temporisation par stockage avec surverse aux points bas des nouveaux lotissements(Jean Levêque, L’orée du bocage)
- cuve enterrée de 6 000 m3 à l’atelier municipal en construction avec réutilisation.
- traitement des EP en fin de réseau avec bassins d’infiltration à ciel ouvert (le pré aux charmes, le vallon des ruettes) La communauté  de communes a ainsi réalisé un bassin d’1 ha qui reçoit les EP du parc des noires terres dont la superficie aménagée sera de 12 ha les EP y sont conduites par des noues drainantes .
- travaux de dérivation des EP vers l’Ecanet pour soulager le bas du bourg.
- projets : incitation dans le PLU à l’infiltration à la parcelle
- chasse aux mauvais branchements par exemple pluvial branché sur l’EP.
- dans un souçi d’économie l’arrosage de nos jardinières se fait en gravitaire depuis un forage non autorisé à la consommation.
- nettoyage systématique des avaloirs, gargouilles et caniveaux.
 
L’eau potable est en régie municipale, notre fournisseur est le syndicat du Pré-Bocage.
Une surveillance par notre fontainier de la qualité de notre réseau et  la détection très rapide des fuites permettent un rendement de 81%.
La consommation en eau est stable (141 812 m3 en 2009)

Les travaux entrepris au niveau des châteaux d’eau ont pour but de créer deux secteurs de distribution distinctes à partir de chacun des réservoirs.
 
Le réservoir de la route de Caen sera directement alimenté par le Syndicat mixte de production d’eau potable sud Bessin Pré bocage Val d’Aure et distribuera le secteur Nord-Ouest ; celui de la route d’Epinay uniquement le secteur Sud de la commune.
 
En plus de ces travaux d’individualisation, des vannes électriques et des stabilisateurs pilotés par télégestion et asservis aux hauteurs d’eau dans chaque réservoir permettront de les faire marner soit réduire le temps de séjour de l’eau dans ceux-ci soit prévenir le risque de dégradation de la qualité de l’eau.
 
De plus, l’installation de stabilisateurs de pression Route de Caen permettra de résoudre quelques problèmes de pression.
 
L'EAU EST UNE DENREE PRECIEUSE, PRENONS EN GRAND SOIN.

TARIFS DE L'EAU

Prix de l'eau

Prix du m3
1,6274 € ht/m3
Contre valeur Agence de l'eau
0,3800 € ht/m3
Contribution Syndicat de production
0,1200 €  ht/m3
Soit, prix total du m3

Valeur TTC à titre indicatif
2,1274€ ht/m3

2,2444€ ttc/m3
Tarifs de l'assainissement

Tarif domestique et industriel
1.5500 € ht/m3
Redevance Agence de l'Eau
0.1850 € ht/m3
Soit, prix total du m3

Valeur TTC à titre indicatif
1,7350 € ht/m3

1,9085 € ttc/m3

TARIFS DE LOCATION ANNUELLE DES COMPTEURS

Diamètre
Prix
15 mm
9,25 €
20 mm
10,43 €
25 mm
24,97 €
30 mm
26,53 €
40 mm
39,39 €
50 mm
41,68 €
60 mm
76,05 €
80 mm
132,70 €
100 mm
178,22 €

L'ouverture et la fermeture d'un branchement ainsi que le remplacement ou la réparation d'un compteur privatif seront facturés 34,00 €.

PARTICIPATION AUX BRANCHEMENTS

Tarifs du branchement pour un compteur :

Du Ø 20 au Ø 75
de 0 à 5 ml
1 387€
> de 5 ml
1 387 € + 55€/ml
2 compteurs
 + 385 €
3/4 compteurs
 + 892 €
5/6 compteurs
+ 1 044 €
Au delà du Ø 75, la facturation sera faite au prix de revient.


ASSAINISSEMENT : PARTICIPATION POUR RACCORDEMENT A L'EGOUT

Habitations : 991 € HT

Pour les ensembles collectifs d'habitations, il sera compté autant de participations de raccordement que de logements desservis.

La facturation de la participation pour raccordement à l'égout sera émise 6 mois après la signature du permis de construire pour les nouvelles constructions et un mois après la réception d'une demande écrite pour les constructions existantes.